05/02/2012

Un afficheur à sept segments numérique géant

Ce module afficheur à sept segments série géant à tout faire vous permettra (associé à d’autres et à une platine de contrôle) de constituer des tableaux lumineux à affichage numérique. Chacun se connecte en parallèle avec les autres et le dernier reçoit un "terminator" (bouchon) constitué d’une résistance. Il peut être piloté par un ordinateur ou simplement par un microcontrôleur : c’est cette dernière possibilité qui a été retenue dans le montage suivant ET610 que vous pourrez lire tout de suite après le présent article.

Figure 1 : Schéma électrique de l’afficheur numérique géant.

Ce module afficheur à sept segments géant est à utiliser seul ou, plus probablement, en combinaison avec un, trois ou quatre autres (voir l’article ET610 dans ce même numéro d’ELM).
Vous pourrez le piloter avec un ordinateur (port série RS232) ou avec un microcontrôleur (solution retenue par l’article ET610) : dans tous les cas plusieurs modules se montent en cascade et sans oublier la résistance bouchon pour le dernier de la chaîne.
La réalisation pratique de la platine double face de cet afficheur à sept segments numérique ne posera aucun problème, même à un débutant.
Vous alimenterez le ou les afficheurs à sept segments avec une tension de 12 V, elle est à appliquer aux points +V et GND. Comptez une consommation de 100 mA pour chaque afficheur et prévoyez une bonne marge de sécurité. Vous ne devrez pas oublier de configurer l’adresse de chacun des afficheurs dont vous aurez besoin, la procédure est très simple.
Il vous faudra par exemple une alimentation pouvant fournir au moins 1 A sous 12V DC pour 6 afficheurs.
La platine de chaque module afficheur peut prendre place à l’intérieur du boîtier plastique transparent de couleur rouge (disponibles en plusieurs tailles en fonction de ce que vous voulez réaliser, voir article ET610) : nos annonceurs ne manqueront pas de vous conseiller sur le choix d’une solution adaptée.

Figure 2 : Photo d’un des prototypes de la platine de l’afficheur numérique géant.

On remarque le cavalier JP1 servant à donner son adresse propre au module afficheur : pour ce faire, alimentez cet afficheur après avoir fermé le cavalier (SK Address Change) situé entre IC1 et T1 ; l’afficheur visualise alors un chiffre défilant ; lorsque le chiffre correspondant à l’adresse voulue est visualisé, retirer le cavalier et l’adresse est attribuée. Recommencez pour l’autre ou les autres afficheurs éventuels.
Les points RS232, comme les points +V GND sont à monter en cascade (en parallèle) dès qu’on utilise plusieurs modules, soit pour les piloter avec un ordinateur soit pour les piloter avec un microcontrôleur (comme dans l’application ET610, voir l’article ci-après). Dans le cas de plusieurs modules en cascade, n’oubliez pas de monter sur le dernier de la chaîne un bouchon résistif (une résistance) R2 de 560 ohms.



l’afficheur numérique géant. EV8063
R1 ..... 560 Ω
R2 ..... 560 Ω
R3 ..... 10 kΩ
R4 ..... 1 kΩ
R5 ..... 100 Ω
R6 ..... 100 Ω
R7 ..... 100 Ω
R8 ..... 100 Ω
R9 ..... 100 Ω
R10 .... 100 Ω
R11 .... 100 Ω
R12 .... 100 Ω
R13 .... 100 Ω
C1 ..... 100 nF multicouche
C2 ..... 100 nF multicouche
C3 ..... 100 nF multicouche
C4 ..... 100 μF 25 V électrolytique
C5 ..... 100 μF 25 V électrolytique
D1 ..... 1N4007
ZD1 .... zener 5,1 V 400 mW
ZD2 .... zener 5,1 V 400 mW
ZD3 .... zener 4,3 V 400 mW
AF1 .... afficheur à sept segments 44 x 70 mm à anode commune
T1 ..... BC547
IC1..... PIC16F630-EV8063 déjà programmé en usine
VR1 .... 7809

Divers :
1 support 2 x 7
1 boulon 3MA 6 mm
1 cavalier au pas 2,54 mm
2 barrettes mâles au pas 2,54 mm
1 connecteur femelle SIL au pas 2,54 mm

Note : Toutes les résistances sont des quar t de W.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Articles Aléatoires

Membres